Une pandémie favorise la construction modulaire

Tamas Kiss

La pandémie de COVID-19 a obligé les architectes et les ingénieurs a créer rapidement des capacités supplémentaires en termes de soins intensifs. Cette situation inédite a vu naître une grande diversité dans les solutions proposées.

Jointures à peine visibles

Marion Elmer

Grâce à leurs faible poids et à leur préfabrication, les constructions en bois conviennent particulièrement bien à la surélévation des bâtiments, qui peuvent rester en exploitation durant les travaux d’extension.

Elégante combinaison de construction modulaire et en dur

Reto Westermann

Quand on transforme des hôpitaux, tout doit en général aller très vite, afin de pouvoir en maintenir l’exploitation. C’est la raison pour laquelle une solution modulaire a été choisie pour le remplacement d’une aile de la clinique Saint Anne à Lucerne.

Du provisoire qui dure

Reto Westermann

Des surfaces de réserve simplifient la rénovation des bâtiments hospitaliers existants. Le pavillon provisoire de lits de la clinique de chirurgie vasculaire de l’Hôpital universitaire de Zurich fonctionne tellement bien qu’il sera encore utilisé pour de futures étapes de construction.

Modulaires et réactifs

Tamas Kiss

A l’aire du COVID-19, nous regardons, fascinés, les films en accéléré qui nous montrent comment un hôpital provisoire pouvant accueillir des centaines de patients est sorti de terre en quelques jours à peine à Wuhan, en Chine. Les systèmes de construction modulaires, flexibles et réactifs, connaissent un véritable boom – en voici quelques exemples.