Modulart, le laboratoire pour la pensée modulaire. Ouvert à tous.

Chères lectrices, chers lecteurs

Nous avons largement eu le temps de faire connaissance avec nos quatre murs ces derniers temps. Nous savons dans quelle chambre nous parvenons le mieux à nous concentrer, celle où nous préférons faire du yoga et quelles activités nous souhaiterions mener dans un bureau hors maison à l’avenir. Les personnes seules sont celles qui ont sans doute le plus été éprouvées par le manque de contacts sociaux et qui ont d’autant plus mesuré l’importance de l’appartenance à une communauté.

Des nouvelles formes de logement ont vu le jour (voir la recherche sur les tendances) organisées de manière communautaire, avec des pièces partagées pouvant être reliées de manière flexible. Comme par exemple cette nouvelle forme radicale du vivre-ensemble qui consiste à habiter dans une halle, comme le pratiquent depuis peu des locataires du Zollhaus Zurich. Douze habitant-e-s et dix locataires d’ateliers se partagent les 275 mètres carrés et les 4,15 mètres de hauteur d’une halle donnant sur une cour intérieure. Les habitants disposent de leur sphère privée non pas dans des pièces individuelles, mais dans des sortes de tours d’habitation mobiles.

L’adresse du domicile devrait bientôt perdre de son importance au profit du branding: ceux qui habiteront par exemple dans le Zollhaus ou dans un module d’habitation MOVEment sur tout juste 40 mètres carrés seront ceux qui se démarqueront clairement par leur statut social et écologique. Nous partirons au Japon d’ici peu pour nous inspirer de projets développés sur de toutes petites surfaces.

Les grandes surfaces d’habitation ne semblent pas seulement aller à l’encontre de l’esprit écologique dans l’air du temps, on ne peut tout simplement plus se les offrir dans la plupart des centres villes. C’est la raison pour laquelle le canton de Bâle-Ville a lancé en 2019 une campagne de construction appelée «1000+», qui promeut avant tout les logements offrant des surfaces d’habitation minimales. C’est dans ce cadre que le premier nouveau bâtiment de construction modulaire de Harry Gugger Studio et Erne Holzbau a été achevé début 2021; un deuxième immeuble suivra en novembre de cette année. Grâce à de bonnes perspectives visuelles traversant tout l’appartement, les espaces réduits paraissent plus grands qu’ils ne sont.

L’offre de logements de bonne qualité reste insuffisante dans le monde, en particulier dans les régions périphériques. Un problème auquel Summary Architects veut remédier avec ses robustes modules en béton «Gomos» qui sont produits comme des canalisations à partir de grosse tiges. Le premier lotissement Gomos ne se situe toutefois pas dans un quartier pauvre, mais dans le bucolique Vale de Cambra au Portugal.

Au fait, après les vacances d’été, les élèves de Winterthur-Wülflingen ont emménagé dans le premier pavillon scolaire Modular-W !

L’équipe Modulart vous souhaite une bonne lecture!

Nous présentons des projets, des travaux de recherche et des acteurs innovants. Conscients que l’avenir d’une société en pleine croissance a besoin de grandes idées. Nous sommes intéressés par la conduite d’un débat qui mène également à de nouvelles approches de solutions.

Le team de rédaction.