Une pandémie favorise la construction modulaire

Tamas Kiss

La pandémie de COVID-19 a obligé les architectes et les ingénieurs a créer rapidement des capacités supplémentaires en termes de soins intensifs. Cette situation inédite a vu naître une grande diversité dans les solutions proposées.

Modulaires et réactifs

Tamas Kiss

A l’aire du COVID-19, nous regardons, fascinés, les films en accéléré qui nous montrent comment un hôpital provisoire pouvant accueillir des centaines de patients est sorti de terre en quelques jours à peine à Wuhan, en Chine. Les systèmes de construction modulaires, flexibles et réactifs, connaissent un véritable boom – en voici quelques exemples.

Le principe du container

Marion Elmer

L’amphore était-elle vraiment le contenant de transport le plus important du commerce mondial de l’Antiquité et donc un précurseur du container ? L’auteur examine ces questions sous toutes leurs coutures dans son analyse culturelle complète du container. Il raconte l’histoire de la réussite sans précédent d’une caisse, qui a bouleversé radicalement notre société, en empruntant les chemins détournés de huit histoires de containers : celle de leur invention, celle de la logistique, de l’architecture ; celle de la technologie de l’information et de l’organisation du matériau, des hommes et des connaissances.

Joshua Tree Residence

Tamas Kiss

Voici une construction bien singulière : un architecte londonien a conçu une maison de vacances composée de containers maritimes en plein désert californien. Clou du projet : les habitants doivent pouvoir contempler les étoiles depuis toutes les chambres.

Temporaire, fonctionnel, mobile

Marion Elmer

Depuis les années 1970, la baraque de chantier construite sur place à partir de pièces préfabriquées en bois ou en métal a progressivement cédé la place aux containers. C’est le nouveau conteneur tout désigné pour offrir de l’espace fonctionnel construit rapidement.

Quand les containers sont des restaurants

Tamas Kiss

Au centre de la paisible capitale, au bord de la route qui mène à l’aéroport, se trouve un vieux container de fret maritime entièrement bleu, que sa propriétaire avait détourné de sa destination première il y a belle lurette. Depuis qu’il sert de restaurant, elle a baptisé son container «O Paraiso dos Grelhados» – Le Paradis des Grillades –, mais tout le monde l’appelle simplement le « Container Bleu ».

«Comme nous: brut, primitif, simple.»

Üsé Meyer

Lange war die Grosse Schanze direkt hinter dem Bahnhof Bern einfach ein etwas zu grosser, zu leerer Platz und gerade in der Nacht düster und verlassen – mit entsprechenden Sicherheitsproblemen. Deshalb initiierten die Stadtbehörden die Belebung der Terrasse.